« le sentiment de notre existence dépend pour une bonne part du regard que les autres portent sur nous : aussi peut-on qualifier de non humaine l’expérience de qui a vécu des jours où l’homme a été un objet aux yeux de l’homme »

Primo Levi, Si c’est un homme, 1947

10 mai - Opération Coeur Bleu

Journée de commémoration de la Traite, de l'esclavage et de leurs Abolitions

 

Nous connaissons tous/toutes le Ruban Rouge qui ruban rougesymbolise notre solidarité auprès des personnes VIH, dans cette lutte contre la maladie et la discrimination

Nous vous demandons d'adopter le coeur bleu, symbole instauré par les Nations Unies pour nous solidariser avec les survivant(e)s victimes de la Traite.

Construisez avec nous un coeur bleu. Dans la réalité actuelle de notre pays, il est primodial que notre société civile se réapprorie une conscience citoyenne.

 

Le 10 mai 2001 est adoptée en dernière lecture par le Sénat Français, la Loi reconnaissant la Traite et l'Esclavage, comme un crime contre l'humanité (Loi n°2001-434 du 21 mai 2001). Cette Loi a permis la création d'un Comité pour l'histoire et la mémoire de l'esclavage.

Commémorer le passé, c'est mieux comprendre nos racines et intégrer cette histoire à notre réalité présente. Les crimes contre l'humanité exige de nous un Devoir de Mémoire qui implique aussi une vigilance.

S'il est vrai que l'éducation nationale, depuis des années, s'investit à faire émerger cette mémoire collective, nosu devons aujourd'hui aller au-delà. Et prendre conscience que notre sensibilité personnelle/collective et les lois adoptées sur le plan national et international, nous donnent les outils pour continuer à lutter contre la Traite, l'exploitation sous toutes ces formes, et l'abolition de l'Esclavage.

Sur les routes de campagnes, dans nos forêts, dans nos quartiers, cités, immeubles, métro et places publiques, des jeunes et des moins jeunes sont contraint(es) à l'exploitation. Exploitaiton sexuelle, travail forcé, mendicité,  vol...et probablement de façon plus éloignée, mais nous ne pouvons pas l'oublier, le trafic d'organes.

Ouvrons les yeux à tout signe de souffrance et d'exploitation autour de nous.

Ouvrons les yeux sur notre style de vie et de consommation qui affecte non seulement nos régions mais le monde. 

Pour évite de collaborer activement ou passivement à cette dynamique mortifère qui contraint l'être humain, parfois dès son plus jeune âge, à disparaître en tant que personne pour se transformer en objet de consommation, outil d'exploitation.

Nos coordonnées

 logo foyer AFJ

logo telephone 07 60 73 26 26
logo maison

Siège social (Adresse administrative) :
MDCA - AFJ Boîte 99
20 rue Edouard Pailleron
75019 PARIS

logo courrier Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Aider une victime

Vous avez rencontré/identifié une victime de la Traite à des fins d’exploitation sexuelle ou vous pensez qu’une personne est peut-être dans cette situation,
Vous êtes un professionnel du social, de la santé ou du juridique, vous êtes un bénévole ou un particulier,
Vous avez besoin d’un conseil, d’une écoute ou de trouver un moyen pour protéger une victime qui demande de l’aide pour sortir d’un réseau de prostitution.
Contactez nous par mail ou par téléphone entre 10h et 20h

Financer un programme

photomosaique